Jardin de La Source


Une forte ambivalence :

 

D’un côté, la liberté.

En entrant dans la propriété, on est accueilli par un relief tout en courbes, planté irrégulièrement de chênes et d’oliviers,

 

De l’autre côté, une apparente volonté d’ordonnancement.

Devant et autour de la grande maison, la force des lignes horizontales des murets des restanques, des terrasses, du tennis, de la piscine, du talus, du muret séparant du champ et par une grande variété végétale

 

Intégrer le champ, dans la propriété, comme s'il en faisait partie depuis toujours.

Il ne s’agit pas d’aménager un vrai jardin, au sens classique du terme mais de dessiner de nouveaux espaces de vie avec leurs transitions, de donner dynamique et harmonie à ce nouvel ensemble, de lui donner une valeur ajoutée par un nouvel impact visuel (en priorité, l'espace visible de la maison, soit 8 000 m²), ce à un double niveau : celui de la piscine et celui de la terrasse (n+1).